Touraine Planeur

Le décollage

Remorqueur, treuil, ou motoplaneur ?
Le décollage…
Le planeur, par définition, ne peut pas décoller seul. Il doit être remorqué par un avion à l’aide d’un câble. Vers l’altitude de 500 m, le planeur lâche le câble et débute son vol libre.

 

Le planeur peut également être treuillé.   On attache l’extrémité d’un câble au planeur positionné à une extrémité de la piste, face au vent, et on enroule ce câble sur un treuil situé à l’autre bout. Un moteur puissant enroule le câble sur un tambour à plus de 100 km / h. Le planeur monte, un peu comme le ferait un cerf volant.

 

 

De nombreux planeurs modernes sont équipés de moteurs escamotables ou non, permettant un décollage autonome.