Touraine Planeur

Le C800

 

Le Caudron C-800 fut le premier planeur école à former des milliers de jeunes pilotes de la fin de la guerre jusqu’à l’arrivée des Bijave, vers 1965. 
Il rappelle tellement de souvenirs à ceux qui furent jeunes, il y a cinquante ans, que je ne peux résister à l’envie de vous conter cette machine. (Ch. Ravel)

L’appareil se présente sous la forme d’un biplace monoplan à aile haute haubanée rigidement par un mât. Le poste de pilotage est côte à côte, légèrement décalé. La voilure monolongeron à bord d’attaque travaillant, comporte une partie rectangulaire à profil constant et une partie parabolique. Cette voilure est évidemment en deux parties démontables. Le bord d’attaque est en contreplaqué, le reste est entoilé.

Le C800

Le fuselage, de forme ovoïde, comporte quatre longerons reliés par des cadres, le tout revêtu d’un contreplaqué raidi par des lisses longitudinales.  

L’empennage est cantilever monolongeron et la dérive verticale vient de construction avec le fuselage.

L’atterrisseur comporte une roue centrale fixée sous le fuselage. L’avant de celui-ci reçoit un patin en lamelles de frêne et l’arrière une béquille de même nature. Béquille et patins sont reliés au fuselage par des blocs de caoutchouc.

Le recul du crochet de treuillage de 70 cm a permis de quasiment doubler les temps de vol (1947 ou 48) et de diminuer la vitesse indiquée.